David Rochline

 

David Rochline

du 24 November 2016 au 23 January 2017

Quelques mots sur l'expo et son artiste

1951 – 2015
David Rochline a vécu et travaillé à Malakoff.

Ancien élève des Arts Décoratifs, peintre, illustrateur, scénographe, chanteur, comédien, David Rochline est un touche-à-tout talentueux. Son imaginaire foisonnant s’inspire autant des illustrations de livres pour enfants que de son goût pour la chanson et le rock’n’roll. Il tire son inspiration du cinéma des années 30 - 40 et en particulier des films de Joseph Von Sternberg et d'Abel Gance, dont les décors sont pour lui des vedettes à part entière.

Il est costumier, accessoiriste et comédien des spectacles de Jean-Michel Ribes Par delà les marronniers (1971) et Jacky Parady (1977). En 1978, il est comédien dans Le Classique et l’indien de Gérard Garouste.

Il est l'auteur de 5 spectacles qu'il interpréta et dont il fit les décors.
En 1975, sa première pièce de théâtre, À toutes les gloires de France, raconte la vie de Cécile Sorel. Viendront ensuite Gabriel ou le Néoclassicisme à la portée de tous (1977) et Coulisses-cocktail créé au Palace. En 1987, il crée et interprète Paris-Gypsy au Festival d’Automne et au Festival de Saint-Denis. Il co-écrit et joue dans Les Tic-tacs du coeur avec Pascale Lafay en 1988.
En 2010, il présente Pouêt pouêt, Monsieur Milord ! au théâtre du Rond-Point, son dernier spectacle musicale qu’il a écrit et où il se met en scène.

Dans les années 90, il réalise par ailleurs des décors de films (Jeux d’artifice de Virginie Thevenet), de vidéo-clips (Seule les filles pleurent de Lio), films publicitaires et des scénographies d’expositions (Les Trois Suisses au Grand-Palais, Bausch et Lamb à Drouot Montaigne, Le Velvet Underground à la Fondation Cartier).
Illustrateur de magazines (Lui, Rock and folks…), d’affiches et de pochettes de disques, il réalise également des expositions de photographies dans les années 80, notamment en 1981, Portrait de 80 femmes à La Remise du Parc. Fin des années 80-début 90, ses photos illustrent des revues prestigieuses telles que Jardin des modes ou Femmes ou encore la carte de voeux de Christian Lacroix. Il expose sa version de La Gitane au Palais de Chaillot.


Il excelle dans la conception de décors baroques comme la fresque des Bains douches (qui y subsiste encore depuis son ouverture). Ses dessins et ses peintures sont régulièrement exposés (de 2006 à 2008 à la galerie Artegalore, au salon du dessin contemporain, dans la collection de Johnny Pigozzy puis en 2013 au Purgatoire). Il réalise en 2013 une fresque spectaculaire pour le restaurant Miss Ko à Paris décoré par Philippe Starck.

Une exposition de ces dernières fresques est prévue en fin d’année 2016 à la galerie Pierre Passebon à Paris. Un livre et un film seront réalisés pour l’occasion.